29 juillet 2008

MISE A JOUR

jbourbigot0203

logos

LA BALADE DU MERCREDI

CE MERCREDI SE SERA SUR BEUZEC CONQ

départ de L'EGLISE DE BEUZEC

GUIDE :ANNICK PICARD

image

MISE A JOUR

DU

MERCREDI 30 JUILLET 2008

N° 129

Compteur mis en place le 19 juin 2006
Le N°128 a reçu 510 visites


compteurcompteurcompteurcompteurcompteur

LE TEMPS DEMAIN
ou à 12 jrs.
LE TEMPS DE LA SEMAINE
Pour ceux qui aiment le bord de mer
Les Coefficients de marée :
Météo Marine
adresse email du blog :
pour les textes, les messages ou les photos à insérer dans les prochains blogs.
crce29140@laposte.net


INSOLITE

velo_feu

C'est chaud !!!!

Pour visualiser le blog à tout moment.

Pour ajouter ce Blog à vos favoris faire un clic droit sur le lien ci-dessous et choisir "ajouter aux favoris" ou "bien marquer cette page"suivant votre navigateur . ainsi pas de soucis pour lire à tout moment .
http://crce.blogspot.com/

Les Vététistes :
Pour voir toutes les Photos de Pascal Jaouen sur la rando des trois étangs rendez vous sur :
http://www.rospordenvtt.info/

TU ES BRETON ET PAS FRANCAIS QUAND !!

Pour toi, se faire réveiller par le cri des mouettes, ça n'a rien d'exotique ou ça ne sent pas les vacances :

c'est tous les matins.

image

L' Image de la semaine

clip_image002

LA BALADE DE FIN D ETE A GAVRE

Cette année Henri GUILLOU nous a encore gâté

Nous finirons l'été à GAVRES


Agrandir le plan
image

comme tous les ans Henri est le Maître d'oeuvre



VENTE DE VETEMENTS

Tarif des tenues :
Commande réservée aux membres du club
Maillot manches courtes : 41.68 €
Maillot manches longues : 44.49 €
Coupe vent Gamex : 43.95 €
Chasuble course : 48.92 €
Chasuble Wintex : 56.21 €
Blouson compétition : 81.15 €
Blouson Wintex : 81.15 €
Cuissard : 48.62 €
Corsaire : 54.60 €
Collant : 69.00 €
(Fond Outlast)
Pour tout renseignement. :
Philippe Burel (phil.burel @ wanadoo.fr) Tel :02 98 59 81 76
Ambroise Jamet (jamet.ambroise.asc@orange.fr) Tel :02 98 59 26 15


avec le courrier d'invitation à la sortie de fin d'été il sera indiqué les dates d'essayage des maillots et cuissards .

Les dates sont :

Le 30 Aout

et

le 6 septembre

2008.

SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE ( PAR ANDRE SALIOU) COTE ESPAGNE

clip_image004La deuxième partie du voyage commence à la sortie de Saint Jean Pied de Port. La montée fait 27 km vers le col de Ronceveau. C'est long et au sommet il fait assez froid. Ensuite il cheminera vers l'Espagne. Au fur et à mesure de son voyage, il prend des photos pour se souvenir et raconter avec des images son voyage. Il y a moins de routes ,il est sur le Camino frances (le chemin des francais) lequel est fléché de Saint Jean Pieds de Port jusqu'à Saint Jacques de Compostelle .

clip_image002

Le Camino Francés (Iter francorum en Latin ou Chemin français) est le chemin le plus fréquenté en Espagne du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il était également appelé "Ruta Interior" par opposition à la "Ruta de la Costa" (ou Camino del Norte - le chemin par les villes de la côte atlantique).

clip_image006

Crédencial d'un pèlerin du Camino francés

Peu d'informations sont disponibles sur les chemins que suivaient jusqu'au XIe siècle les pèlerins de Saint-Jacques une fois franchies les Pyrénées.

Nul ne sait par où passa l'évêque du Puy, Godescalc, en 950, lorsqu'il alla à Saint-Jacques-de-Compostelle si ce n'est qu'il fit étape au monastère Saint-Martin d'Albelda (proche de Logroño).

Une indication est donnée, toutefois, dans la Chronique de Silos, rédigée en 1110 : il y est précisé que le roi de Navarre, Sanche III le Grand (1000-1035), « des Pyrénées au château de Nájera, ayant éliminé la présence païenne des terres qui les séparaient, fit passer, tout droit, le chemin de Saint-Jacques, quand, auparavant, les pèlerins faisaient le détour par l'Alava. » L'argument de l'occupation de ce territoire par les Maures est peu recevable, quand on sait que les chrétiens l'avaient reconquis depuis longtemps. Mais il est certain que, dans sa politique d'expansion vers l'Ouest, Sanche avait besoin d'un axe de communication établi, fréquenté et important entre Nájera et Burgos, pour faire passer ses troupes et qu'à ce titre, il encouragea le passage, par cet axe, d'un flot de pèlerins de plus en plus nombreux.

Avant Sanche III, les pèlerins allaient de Roncevaux à Pampelune, puis passaient par Salvatierra, Vitoria, traversaient l'Èbre près de Miranda de Ebro, gagnaient Briviesca puis Burgos..

clip_image010Après Sanche III, de Pampelune, ils suivaient un itinéraire qui les faisait passer par Puente la Reina, Estella, Logroño, Nájera, Burgos. Ce chemin, stable, sûr et quasiment unique, qui allait de Puente la Reina à Saint-Jacques-de-Compostelle, fut rapidement appelé Iter francorum, ou Camino frances, parce que beaucoup de pèlerins venaient du nord des Pyrénées, mais aussi parce beaucoup de Francos, clercs, moines, artisans ou marchands vinrent s'établir le long de ce chemin.

Après Sanche III, deux rois, contemporains, jouèrent un rôle important dans l'aménagement, la consolidation et la sécurité de cette voie : Alphonse VI (1072-1109), roi de Castille, et [[Sanche ler Ramirez |Sanche Modèle:Ler Ramirez]] (1063-1094), roi d'Aragon.

Alphonse VI fit supprimer des péages qui entravaient la circulation des pèlerins. Il encouragea la fondation d'hôpitaux à O Cebreiro, Burgos, Foncebadón. Il soutint les efforts de Santo Domingo de la Calzada dans la construction de ponts et de chaussées. Il fit venir des Francos à Sahagún, Logroño et Villafranca del Bierzo. Sous son règne, le pont de Ponferrada fut construit et le monastère de San Zoilo à Carrión de los Condes, fondé.clip_image012

Quant à Sanche Modèle:Ler Ramirez (1043 - roi de Navarre en 1063-1094), il supprima également des péages, fonda Estella, aida à la création des hôpitaux de Jaca et de Pampelune, céda domaines et églises à de grandes abbayes comme Sainte-Foy de Conques et La Sauve Majeure, près de Bordeaux.

Au début du XIIe siècle, l'infrastructure du Camino Francés était créée. Au fil des événements et du temps, certains pèlerins, après l'intégration, au Xllle siècle, de l'Alava et du Guipúzcoa, au royaume de Castille, franchissaient la Bidassoa à Irun et rejoignaient Burgos par Tolosa, San Adrian et Vitoria-Gasteiz; d'autres suivaient la route côtière, coupée d'obstacles naturels et mal équipée. Mais toujours, le Camino frances resta cette grande voie de la foi et de l'espérance, pour des dizaines de millions de pèlerins.clip_image014

Il est inscrit, depuis 1993, au patrimoine mondial de l'Unesco.

Les étapes du chemin de Saint-Jacques. Calixte pape.

Depuis les ports de Cize jusqu'à Saint-Jacques, il y a treize étapes : la première va depuis le Village de Saint-Michel qui est au pied des ports de Cize, sur le versant gascon, jusqu'à Viscarret, et cette étape est courte ; la seconde va de Viscarret jusqu'à Pampelune et elle est petite ; la troisième va de la Ville de Pampelune à Estella ; la quatrième d'Estella à Najera, se fait à cheval ; la cinquième, de Najera à la ville de Burgos, se fait également à cheval ; la sixième va de Burgos à Fromista; la septième de Fromista à Sahagun ; la huitième va de Sahagun à la ville de Leòn ; la neuvième va de Leòn à Rabanal ; la dixième va de Rabanal à Villafranca, à l'embouchure du Valcarce, après avoir franchi les ports du Monte Irago ; la onzième va de Villafranca à Triacastela, en passant par les cols du mont Cebrero ; la douzième va de Triacastela à Palaz de Rey ; quant à la treizième, qui va de Palaz de Rey jusqu'à Saint-Jacques, elle est courte.clip_image018

De Saint Jean Pied de Port à Saint Jacques de Compostelle André mettra 19 jours soit environ 800 km à une moyenne de 41 km par jour. En Espagne, les journées sont plus chaudes et les départs il les fera dès le levé du soleil pour pouvoir finir sa marche avant les heures les plus chaudes de la journée.

Après tous ces jours et ces rencontres, il y a bien sùr l'incontournable visite du site de saint Jacques de Compostelle et la visite de la partie la plus kermesse du voyage. Après des jours et des jours de solitude, le voici plongé dans une foule qui fait son Camino, sùrement pas pour les mêmes raisons mais c'est un passage obligé avant de voir le fameux site de saint Jacques et mettre le dernier cachet sur le CREDENTIAL qui valide aux yeux de tous que le chemin à été parcouru. Ensuite, jusqu'au Cap Finistèrre, le calme revient et ainsi, au bout d'une bonne cinquantaine de jours, il peut enfin voir le but qu'il s'était fixé: partir

D'un FINISTERE à l'autre FINISTERRE Du bout de la Bretagne au bout de la Galice.

clip_image002

P1010297

Voici une particularité du chemin: une Fontaine à vin (à gauche le vin et à droite de l'eau)

Cliquer sur l'image pour visualiser l'album (photo André SALIOU)

Saliou le retour