28 septembre 2006

La photo de la semaine

Coucher de soleil en Crète (Photo JB)
Le Télégramme Dimanche 24 Septembre 2006
Photographies : les paysages de Jérôme Bourbigot

Il a l’œil pour repérer l’instant et capter la lumière. Jusqu’au 6 octobre Jérôme Bourbigot expose 60 photos à la maison de retraite, salle des animations. L’appareil photo toujours prêt lorsqu’il part en randonnée à travers le Sud-Finistère, du Pouldu à la Pointe du Raz il photographie tout ce qui le touche : les chapelles, les vieilles pierres, l’eau et les bateaux. Les visiteurs reconnaîtront des paysages qui leur sont familiers : autour des étangs de Rosporden par exemple. D’ailleurs les résidants de la maison de retraite s’y retrouvent.
Capter l’instant précis Mais ce qui fait la différence c’est sa manière d’observer. Les situations évoluant en permanence suivant la météo et la lumière il est à l’affût de l’instant précis. « Il faut avoir l’œil qui repère », précise-t-il, et le résultat est surprenant car produit par un appareil classique. « Je ne sais pas peindre », dit-il sans trop de regret et, de fait, certaines de ses représentations s’apparentent à la peinture de paysage et semblent lui apporter le même bonheur que s’il avait tenu le pinceau. « J’aime beaucoup les arbres, les reflets, l’eau calme ou au contraire en colère », confie-t-il, lui qui en a aussi fait son métier au service de la commune.

La semaine prochaine, à partir de vendredi, on pourra également découvrir ses « photos d’ailleurs » qu’il exposera à l’épicerie « Les quatre saisons », place de Verdun. Les deux expositions sont ouvertes à tous.

27 septembre 2006

dimanche 08 octobre 2006

Marche Rando :

7 eme randonnée d'Automne
trois circuits
12 - 22 - 31 km


le circuit de 12 km



Le circuit de 22 km



Le circuit de 31 km



Des ravitaillements tout le long du parcours



De la joie et de la bonne humeur !



Des gens heureux !



Un bon casse-croute pour finir !

ELLE N EST PAS BELLE LA VIE !!!!!!!

MARCHE AUDAX :
25 Km PLOVAN

Départ : 07 H 45 Salle Municipale

Alexandre le HENAFF 02.98.55.31.08

67 rue Ty Roux29000 QUINPER

CYCLOTOURISME:

Groupe 1
Depart :
9H00

Distance : 78 km

Parcours : Bannalec, St Thurien, Lanvénégen,Meslan,Le Faouët,Scaër,Ty Men.

Groupe 2

Depart :9H00
Distance :75 km
parcours :Bannalec, St Thurien, Lanvénégen, Le Faouët, Pont Priant, Guiscriff, Scaër

Groupe 3
Depart : 9H00
Distance : 65 km
parcours :Quimper,Briec,Langolen,Elliant.

Vététistes:

Rando àPlogastel St Germain le 8 octobre

et aussi le parcours de 31 km et 22 km en ouverture de la rando d'automne pour vérifier que notre balisage n'a pas subit de dégradation du samedi au dimanche.

la revue de presse

Télégramme du 27 septembre 2006



Le Télégramme Jeudi 28 septembre 2006

Une centaine de marcheurs aux fêtes patronales

A l’occasion des fêtes patronales de Nizon, l’association les Mille pattes en collaboration avec le comité des fêtes a proposé aux amoureux de la marche, trois circuits autour des chapelles, de 8, 12 et 18 km. Le plus fréquenté a été celui de 12 kilomètres. Sur l’ensemble des participants, huit clubs de la région étaient représentés. Le club de Pont-Aven était bien représenté avec ses 26 adhérents suivi de près par celui de Rosporden avec ses 24 participants.
Les gagnants de la tombola Pour cette seconde édition, l’équipe de Christiane Floch est très satisfaite. Au cours de cette matinée, une tombola a également été proposée. Les gagnants sont : tickets roses, n° 106, 125, 115, 118, 113; tickets jaunes, n° 127, 135, 124, 143, 137, 128, 133, 102, 117, 134; tickets bleus : n° 126, 116, 114, 129, 109, 127, 122. Les prix sont à réclamer auprès de Christiane Floch au tél. 02.98.06.05.84.
Les prochaines marches Prochaine marche avec les Mille pattes de Nizon, mardi. Départ à 14 h, du bourg de Nizon, randonnée à l’anse du Minaouët à Trégunc. Marches également tous les dimanches matin au départ du bourg de Nizon, à 9 h 30. Enfin, vendredi 6 octobre l’association propose des conversations en breton, de 17 h 30 à 19 h, à la longère de Nizon.

Le Télégramme jeudi 28 septembre 2006

Les « Randos Leclerc » victimes de la pluie

Les onzièmes « Randos Leclerc », organisées, dimanche, par Hennebont Cyclisme, ont réuni 1.043 amateurs de VTT, cyclotourisme et randonnée pédestre. La pluie a contrarié l’épreuve.
Un peu d’amertume régnait au départ de l’épreuve, dimanche matin. Avec quelque 1.600 participants en 2005, Hennebont Cyclisme s’attendait à accueillir davantage de monde. Mais les 1.043 courageux, venus pour certains de Morlaix, Loudéac, Saint-Herblain ou Josselin, n’ont pas eu à regretter leur choix, puisque seules quelques averses ont été essuyées dans la matinée.
731 hommes, 312 femmes Sur les vélos, 180 cyclotouristes et 476 vététistes ont pris le départ des six circuits proposés. Les femmes, 31 à vélo, étaient majoritaires pour marcher, avec 281 randonneuses, sur les 387, au départ des 10 km du « Circuit de Trévidel ». Un nouveau tracé pédestre, animé musicalement par les accordéonistes de « Parfum de folk ».
Hennebont Cyclisme et « As de Cœur » « Hennebont Cyclisme » remettra une partie de la recette du jour à l’association « As de Cœur » qui finance le don de chiens d’aveugles. L’association a aussi procédé à un tirage au sort doté de nombreux prix, dont cinq VTT enfant, mixte et VTC. Les 84 bénévoles du club cycliste qui ont assuré le bon déroulement des randonnées se sont retrouvés autour d’un navarin d’agneau. L’assemblée générale d’Hennebont Cyclisme aura lieu le 14 octobre, à 16 h, à la maison de quartier de Saint-Gilles.

Renseignements au 02.97.65.76.95 ou 02.97.36.90.05.

Ouest France Jeudi 28 septembre 2006

Les marcheurs au rendez-vous des Mille pattes
Les Mille pattes ont organisé une grande randonnée dimanche matin dans le cadre des fêtes patronales.
Ils étaient une centaine dimanche matin à prendre le départ de la randonnée organisée par l'association des Mille pattes. Trois circuits leur ont été proposés. L'un de 8 kilomètres, un autre de 12 kilomètres et le dernier de 18 kilomètres. Le plus fréquenté étant celui de 12 kilomètres. Huit clubs de la région étaient ainsi représentés et le club le plus nombreux était Rosporden (24 participants) juste derrière Pont-Aven avec 26 participants. Une bonne affluence selon les organisateurs qui malgré le temps incertain n'ont pas perdu confiance. Au cours de cette matinée, une tombola a également été proposée. Les gagnants sont : tickets roses, n° 106 - 125- 115- 118- 113. Tickets jaunes : n° 127- 135- 124- 143- 137- 128- 133- 102- 117-134. Tickets bleus : n° 126- 116- 114- 129- 109- 127- 122. Les lots sont à réclamer auprès de Christiane Floch au 02 98 06 05 84.

25 septembre 2006

MISE A JOUR


MISE A JOUR
DU
MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2006
n° 33
COMPTEUR MIS EN PLACE LE 19 JUIN 2006


un compteur pour votre site

VENDREDI 29 SEPTEMBRE
REUNION MENSUELLE
AU LOCAL PLACE JEAN MOULIN
A 20 H 30
Rappel
l'assemblée Générale
du club
aura lieu
le Vendredi 24 novembre 2006

En Bref :



en (presque direct ) du Népal
Après plusieurs jours passés à Lhassa où ils ont visité des temples et autres monuments religieux boudhistes, nos aventuriers Michel Marc et Laurence sans oublier Raymond se sont envolés pour Katmandou. Ils sont repartis dimanche midi pour un Treck jusqu'à jeudi non loin de Katmandou 2000 m maximum d'altitude . Dimanche il pleuvait sans discontinué sur le népal et Michel nous signale l'apparition de sangsues. Lundi toujours la pluie . La mousson commence, il va être temps de songer à rentrer en bretagne









LA 7 eme

RANDONNEE D'AUTOMNE

ARRIVE

UNE DATE A RETENIR
DIMANCHE 8 OCTOBRE 2006
Dimanche 24 septembre 2006
nous y étions
Rando du Club des mille-pattes de Nizon
24 membres du club se sont déplacés à Nizon et ont remporté la coupe du club le mieux représenté. Trois circuits leurs étaient proposés l'un de huit Km le deuxième de 13 km et un grand de 18 km.
Brevet de Grimpeur à Locronan
Huit Cyclos à ce brevet 75 km pour gravir les côtes les plus dures du pays de Locronan avec le menez quelc'h , Puis le ménez Hom et en final la montée vers la chapelle de Locronan.
Philippe Burel , Patrice Urvois,Dominique Duluck, Robert Le Bras, Alain Benoit, Aimé Quéré Et Jean Claude Prat ont fait le déplacement jusqu'à Locronan. la pluie les a épargnés tout le long de leur parcours.
100 km de Gimeux ( près de Cognac)
Début des Audax au C.R.C.E. une délégation de 6 finistériens sont allés en pays charentais à Gimeux Près de Cognac pour participer à un brevet de 100 km. Les membres du C.R.C.E. présent "Marie Odile Poulhalec, Hénia Fournier et Gaetan Cadiou" ont terminé avec succès ce 100 km. Ils entouraient pour l'occasion Hubert Guillerm de Carhaix qui à 72 ans a terminé avec succès son quatrième aigles d'Or. (il manque Hénia Fournier sur la photo)

22 septembre 2006

Dimanche 1 er Octobre 2006

Marche Rando :
Départ : 8 h 45 du local
Commune : Trégunc
Départ : St Philibert
Distance : 10.5 km
Circuit : n° 58
Guide : Jean Pierre EVENOU
Marche Audax :
Rien à signaler
Cyclotourisme :
Groupe 1
Départ : 9H00
Distance : 70 km
Parcours : Bannalec Riec,Pont Aven,Nevez,Port Manech,Trevignon,Tregunc,Melgven,Cadol
Groupe 2
Départ : 9H00
Distance : 78 km
Parcours : La Forêt F., Pt de Bénodet, Tréméoc, Plogastel St G., Quimper
Groupe 3
Départ : 9H00
Distance : 68 km
Parcours : Concarneau,Trevignon,Kersidan,Port Manech,Nevez,Pont Aven,Loge Begoarem,La Trinite.
Vététistes :
Départ : 9 h oo du local
ou
Rando queven le 1 octobre 15/30/42kms

21 septembre 2006

la revue de presse



Le télégramme mardi 26 Septembre 2006
Brevets des Grimpeurs : un ciel peu engageant
Organisé tous les deux ans par les Cyclos Randonneurs de Quimper Cornouaille, le Brevet des Grimpeurs n’a rassemblé, dimanche à Locronan, qu’une centaine de participants.
La noirceur du ciel, annonciatrice d’éventuelles averses, est incontestablement la cause du petit nombre d’engagés. Pourtant, ce ne fut pas la tempête. Le vent, certes peu coopératif dans certaines escalades, se fit même complice pour le Ménez-Hom et surtout dans l’ultime ascension vers la chapelle Ar Sonj de Locronan. Bien protégée, la route du Ménez Kelerc’h, au-dessus de Châteaulin en aura même été épargnée. Pris sous quelques grains brefs mais drus, les 104 participants n’auront cependant pas été en galère. Seuls, et là c’était prévu sur le contrat d’engagement, les pourcentages des ascensions classiques, firent parfois « mal aux pattes ». Afin de mettre en place cette rencontre amicale et sportive, les CRQC ont mobilisé une douzaine de bénévoles. Ce travail de mise en place (fléchage et préparation du local prêté par la mairie de Locronan), d’accueil au départ et à l’arrivée, aux contrôles des différents sommets, souvent en plein vent, n’a donc pas reçu l’adhésion escomptée de la part des cyclos de la région. Une quinzaine de clubs voisins ont fait le déplacement, souvent représentés par un nombre restreint d’éléments, à l’exception de Plonéis cyclo (neuf engagés). Le reste du listing étant constitué d’individuels non licenciés pour la plupart.
Coup de chapeau à celles et ceux qui, loin de le regretter, ont ainsi osé y aller. Parmi eux : Florian Hervé et Christophe Pérennès, deux jeunes du club organisateur, et au tandem Christiane et Jean-Yves Le Sann, qui sut vaincre la pesanteur des différentes escalades avec beaucoup de volonté.
Le Télégramme mardi 26 Septembre 2006
Courageux vététistes
Il fallait être courageux, dimanche, aux premières lueurs de l’aube, pour enfourcher le vélo et braver une météo des plus incertaines. Averses et bourrasques s’annonçaient au menu de la matinée.
Mais il faudrait bien plus pour freiner les ardeurs des passionnés de la petite reine, pratiquée sur route ou dans les sous-bois. Les vététistes de Sports et Loisirs en Cornouaille (SLC) l’ont une nouvelle fois démontré avant-hier, pour le premier rassemblement de la saison 2006-2007.
Une activité mixte Bien sur, tout le monde n’est pas venu. Ils ont pourtant eu tort, car une fois nuages et vent dissipés, la sortie a retrouvé tous ses charmes pour ces amoureux de la nature et du VTT. Mais le président de l’association, Pierre Kéroulin, et son équipe renouvelleront l’opération pour faire découvrir l’activité aux Fouesnantais ainsi qu’à toutes les personnes qui souhaitent pratiquer en commun. Le principe des rassemblements est simple : selon de nombre de participants, deux groupes sont constitués. Le premier est constitué de ceux qui n’ont jamais fait de randonnée et qui découvrent l’activité. Les responsables de SLC sont formels, « Nul besoin d’être un grand technicien, les cheminements empruntés sont accessibles à tous ». La seconde équipe est constituée de vététistes plus aguerris. Pour ce début de saison, l’association propose à chacun, ou chacune, de tenter gratuitement l’expérience.
Car l’activité est mixte. Elle est ouverte aux femmes comme aux hommes, dès l’âge de 16 ans. SLC accueille même les enfants dans son peloton, « s’ils sont accompagnés d’un adulte ». Tél. 02.98.51.65.36. ou SLC29@free.fr

19 septembre 2006

MISE A JOUR


MISE A JOUR
DU
MERCREDI 20 SEPTEMBRE 2006
N° 32
compteur mis en place le 19 juin 2006
un compteur pour votre site

à mettre dans les Favoris : http://crce.blogspot.com/

18 septembre 2006

En Bref :

En (presque direct) du Tibet
Nos aventuriers nous envoient toujours de leurs nouvelles :
Marc CARNET, Laurence DENIS, Michel FONTAINE continuent de nous envoyer de leurs nouvelles . tout va bien pour eux.
voici résumé leur semaine:
ce sont les SMS reçus cette semaine
Jeudi 14/09/06
au tibet tout le groupe a accompli la kora = le tour du mont kailash avec col à 5760 m. continuons vers lassa tout va bien. michel du tibet."
Samedi 16 /09/06
Ce soir samedi 16, sommes à nouveaux à Saga au même lieu qu'à l'aller à 4700 m. Demain Lhartse serons à Lassa mercredi soir. Bisous à tous . Michel du Tibet


Super ambiance au Roch des monts d'Arrée :

Philippe Burel avait réuni ce week end une équipe pour participer de façon active au Roch des monts d'Arrée. les 12 membres du C.R.C.E. présent à ses côté ont bien tenu la position qui leur était assignée. trois traversées de routes et le ravitaillement n° 2.

Au point le plus haut des mont D'Arrée nous avons commencé la journée dans un brouillard à couper au couteau, heureusement au fil de la journée le voile s'est levé et nous avons pu admirer de superbes vues.

au pied de l'antenne noyée dans le brouillard

Prudence : la traversée du grand axe n'a posé aucun problème , la discipline était de mise.

quand le ciel levait son voile, les paysages méritaient un arrêt.

Jean Paul et Dominique LE POCHAT


















le Ravitaillement N° 2 au Roch Trévézel

SECURITE :

A notre poste dans le brouillard très épais

nous avons vu des cyclistes en GRAND DANGER : visibilité à peine 50 mètres

pas de feu rouge (une dizaine) et pas de casque (un seul heureusement) aie aie aie.

EXEMPLE A NE PAS SUIVRE !!!!!

La septième rando d'Automne


un week-end à réserver
le 8 Octobre 2006



15 septembre 2006

La photo de la semaine

une arche de pierre à Crozon (photo JB)

UN TRO BREIZ PAR MICHEL FONTAINE


Pèlerinage sacré
et sacré pèlerinage…


TRO BREIZ
29 Juillet/17 Août 2006




Le Tro Breiz, cette pérégrination religieuse à domicile, au cœur de la mémoire et du patrimoine breton (350 calvaires et croix, des centaines de chapelles et d’églises, 7 cathédrales et/ou basiliques.) fut accompli et réussi, qui, à pied, Michel, bien sûr, le plus résistant des deux avec ses 11 kilos sur le dos ; qui, à vélo, moi-même, Thérèse son épouse, avec ses 30 kilos tirés et portés, tout compris :vélo et sac à dos. ( un peu plus : mouillé)

C’est vers l’Est, fidèles à la tradition celtique que nous avons entrepris le tour des 7 évêchés bretons des Saints fondateurs de notre chrétienté régionale :
-Saint Pol avec St Pol-Aurélien
-Tréguier avec St Tugdual (supplanté par St Yves)
-St Brieuc
-St Malo
-Dol de Bretagne avec St Samson
-Vannes avec St Patern
-Quimper avec St Corentin

Soit 650 Kms pour le marcheur
et 750 Kms pour le « rouleur »



Déroulement d’une journée :

- 6h30 : Départ du marcheur après un petit déjeuner conséquent en chambre prévu par sa petite femme la veille .
- 9h00 : Départ du « rouleur » après un aussi bon petit déjeuner, compris le plus souvent avec l’hébergement et pris en salle .
- Entre 13h et …14h : Déjeuner pique-nique ensemble à la jonction, en un lieu agréable (pas toujours) décidé la veille en fonction de l’étape et sa longueur ou/et de la forme du marcheur (le plus méritant des deux). Michel aimait à réaliser les ¾ du parcours quotidien dans la matinée (35Kms en moyenne avec deux étapes à 50kms !) selon nos découpages et les haltes patrimoniales ou/et spirituelles incontournables.
L’intendance arrivait alors car j’étais chargée des ravitaillements bi-quotidien… parfois aussi je me déroutais quelque peu, pouvant plus facilement ajouter des kms au compteur pour visiter un lieu conseillé par nos topos très précis (sur les chemins du Tro Breiz / le tour de la Bretagne 2006/François Le Père et Gérard Rousse)
- L’après-midi les rôles s’inversaient, car, le plus souvent, je faisais à mon tour « l’éclaireur » pour repérer la halte-repos du soir réservée à 98% en juillet (hôtels, gîte d’étape, chambre d’hôte, amis, chez l’habitant, abbayes, ospital).
- A l’arrivée pour moi puis pour lui, entre 15h et 16h, c’était l’installation, le rangement du vélo, toujours bien abrité, le tri des sacs et des sacoches et enfin des ablutions. (pour des Fontaine quoi de plus normal ! ) et … nous repartions vers 17h visiter (à pied tous les deux cette fois) et faire nos dévotions (Nous étions en pèlerinage, « que diable » !)
- Venait alors l’agréable moment du dîner :un bon repas reconstituant (le réconfort après l’effort) à la crêperie, à la pizzéria, dans des petits restos typiques ou cuisinés par nous mêmes en gîte d’étapes.
- 21Hh environ : retour au gîte et après étude du parcours du lendemain et message téléphonique , c’était le repos au dodo vers 23 h .

Sur le chemin ou la route du Tro Breiz nous avons rencontré des balisages variés :
-Tro Breiz, fléché avec l’hermine, emblème choisie dont la devise est : « plutôt mourir qu’être souillée » et dont la représentation schématisée est la peau noire écorchée avec tête et pattes de la bête. (vous ne le saviez pas, nous non plus…)
-Le GR rouge et blanc (vous connaissez bien)
-Compostelle et sa coquille-flèches-jaunes sur fond bleu et de nombreux circuits locaux.

Sur le chemin, nous vivions le temporel indispensable et le Spirituel par conviction.

A chaque évêché visité (7) nous avons tenu à assister à la messe et aux offices comme aux abbayes de Boquen puis Timadeuc en respectant les règles de vie de St Benoît allant jusqu’à dormir en cellules monacales séparées et à manger au réfectoire avec les retraitants, en silence !!!!

Aux presbytères des évêchés nous avons fait tamponner notre crédanciale (comme pour Compostelle) par le curé ou le laïc responsable).

Partir sur le chemin du Tro Breiz c’est avoir l’envie de se retrouver dans la nature et « Dieu qu’elle est belle » !!! (sublimes paysages du petit matin admirés au lever du soleil par Michel ou au soleil déclinant lors des balades d’après-dîner pour nous deux…) de vivre libre au rythme du soleil (parfois) et du vent (souvent, et, au retour vers l’Ouest, ce fut plus dur, les cyclistes connaissent bien cette difficulté majeure) et de la pluie (on est en Bretagne, c ‘est vrai .) mais jamais nous n’avons eu trop chaud et ce fut agréable (pas comme en Juillet !….pour les plages c’était très bien….)

Comme 30 à 40 000 pèlerins annuel au Moyen-Age ? Nous avons fait notre Tro Breiz même si le chemin emprunté ne fut pas toujours fidèle au tracé historique vues les infrastructures routières modernes et le remembrement.

Ce Tro Breiz fut une « circumambulation » très heureuse, vécue en couple, et, comme aime à le répéter Michel : « nous n’aurons plus à le faire (selon la légende) après notre mort en avançant *chaque année de la seule longueur de notre cercueil. » ( et comme je suie petite, j’ai tout gagné.)
(*d’aucun écrive : tous les 7 ans, d’autre tous les jours…à vous de choisir !)

Les rencontres furent diverses et enrichissantes, Michel fut souvent repéré et même hélé en tant que « pèlerin de Compostelle » car reconnu à sa coquille et son bourdon, le dit bâton fut bien pratique contre les chiens, agressifs souvent : la plaie du randonneur et du cycliste pour leurs mollets, je ne sais pas comment je ne fus pas mordu !( un bâton à vélo, c’est pas pratique !)

Merci à tous nos «hébergeurs » , accompagnateurs, sur le chemin et sur les ondes, ainsi qu’au couple familial qui nous a accueillis en la Cathédrale où notre émotion a atteint son paroxysme.


Thérèze Fontaine : « Carpe Diem »
Michel Fontaine : « Ultreïa »

TROBREIZEMENT VOTRE
(photos Thérèze et Michel FONTAINE)

14 septembre 2006

Dimanche 24 septembre

Cyclotourisme :

LE GRIMPEUR

Lieu d'accueil : Locronan
Horaires d'accueil : de 07h30 à 08h30
Lieu d'arrivée : Locronan
Cloture : 13h00
Nombre de Kms Route : 75 km
TARIFS en Euros
non adhérents FFCT : 4,00 E
adhérents FFCT : 2,00 E
adhérent -18 : Gratuit
non adhérents -18 : Gratuit
CYCLOS RANDO QUIMPER CORNOUAILLE
Commentaire
: Eclairage obligatoire
CORRESPONDANT
Nom : ROIGNANT
Prénom : Yvonne
Adresse : 34 route de Guengat
Code postal : 29000
Ville : QUIMPER
Téléphone : 02 98 55 55 92
Email : yvonne-roignant@club-internet.fr
: http://perso.wanadoo.fr/crqc
VETETISTES:
départ du local : 9 h 00
pour info :
HENNEBONT (56), 3 circuits de 15, 30 et 40 km. Contact au 02 97 65 76 95.


GUIPAVAS (29), "Rando de l'Airbo", 3 circuits de 15, 30 et 45 km. Contact au 02 98 02 51 83
LAMPAUL PLOUDALMEZEAU (29), Rando VTT. Contact au 02 98 32 62 72.

Marche Rando :

Commune : Scaêr

Départ : Kerbuzaré

Distance : 12 km

Circuit : N° 78

Guide : Suzanne CLOAREC

ou

Rando avec Les Mille - Pattes de Nizon départ à 8 h 45 du local.

départ du college de Pennanroz

Trois Circuits 8 13 et 18 km

Marche Audax :

le club y sera représenté par : Marie Odile Poulhalec ,Hénia Fournier et Gaetan Cadiou.
20 Heures GIMEUX 16 16 H 00 (25 / 50 / 75 / 100 km )Micheline DEMAY
Annick & Michel
BALUTEAU
82 Av de la République
16470 ST MICHEL
Tél 05.45.91.42.11
Tél 05.45.82.50.05

revue de presse de la semaine

le télégramme samedi 16 septembre 2006
Roc’h des monts d’Arrée. Les VTT à l’assaut Roc’h des monts d’Arrée.

Ce week-end, Huelgoat va de nouveau vivre au rythme des milliers de vététistes et de marcheurs qui investissent, dès aujourd’hui, le village du stade municipal. La 9 e édition des Roc’h est lancée.
Avec 4.000 inscrits pour les raids de 80 et 100 km et les randonnées allant de 60 à... 8 km, les vététistes s’attendent au moins à égaler leur record de l’an dernier (5.339). Côté marcheurs (ils étaient 750), les inscriptions se feront sur place, comme pour les cyclistes de dernière heure, accueillis dès 14 h cet après-midi. En même temps, les pré-inscrits pourront retirer leurs plaques de cadre et leurs tee-shirts pour le lendemain.
Après-midi ludiqueAu programme du jour, dès 14 h, la randonnée d’orientation (idéale en famille) permettra de passer un excellent moment, sport et culture iront de concert sur 20 km (limitée à 200 participants). Pour les plus hardis, le free-ride et les parcours de maniabilité se feront sur le site de la Mine, tandis que d’autres tenteront de relever le défi de la terrible montée impossible dans le bois de la route de Berrien (20 % de réussite seulement). Les premiers circuits classiques, de 15 à 20 km, pouvant être parcourus en attendant ceux du lendemain.
La « Roc’h noz »Comme l’an dernier, l’association des parents d’élèves des écoles d’Huelgoat organise un repas festif dans la pure tradition bretonne (chants et danses), à partir de 19 h sur le site du stade.
Le télégramme dimanche 17 septembre 2006
Roc’h des monts d’Arrée. Aujourd’hui, le grand rush !
Il y a de l’animation, et de l’ambiance du côté de Huelgoat (29) ! Prémices à la journée d’aujourd’hui où des milliers de vététistes vont investir les montagnes, les épreuves d’hier ont connu un joli succès.
Déjà, des centaines de mordus se sont lancées sur les parcours d’orientation, de free-ride, sur la redoutable montée impossible ou, plus sereinement, sur les premiers circuits découverte et la mystérieuse première balade nocturne en forêt. De leur côté, plus de 100 marcheurs, en groupe ou individuels, ont effectué la superbe randonnée pédestre de l’après-midi avant, pour la plupart, cyclistes et piétons, de repartir aujourd’hui pour de nouvelles aventures.
Le programme Dès 7 h 45 tapantes, et jusqu’à 9 h, les plus entraînés, venus de 60 départements et de l’étranger, s’élanceront sur les raids de 80 et 100 km qui passeront forcément par ce qu’il y a de plus haut et de plus beau dans le Parc d’Armorique. De 8 h à 10 h, direction les circuits de 40, 50 et 60 km, tous concoctés par les experts des treize clubs finistériens associés à cette organisation labellisée nationale par la Fédération française de cyclotourisme. De 8 h à 12 h, les circuits plus familiaux, comportant peu ou pas de difficultés, intéresseront surtout les enfants, pour les plus courts (8, 15, 20 et 30 km). A noter que, fidèles à leur volonté de ne pas lasser, les organisateurs modifient chaque fois des tracés qui, cette année, s’orienteront de manière opposée selon les distances.


Les randonnées pédestres des Marcheurs de Cornouaille s’élanceront, quant à elles, à 8 h 30 et 9 h (accompagnées ou non) et à 14 h. Un circuit familial de 8 km est également au programme (se renseigner au stand sur le site du stade).
Ravitaillement En dehors des collations et viennoiseries offertes au départ comme à l’arrivée, à tous les participants, des ravitaillements abondants, solides et liquides, seront disposés sur chacun des parcours. Le repas de midi, commandé lors des inscriptions, pourra être pris à la salle municipale de Botmeur, comme chaque année.
AnimationsRendez-vous pour tous au village des Roc’h des monts d’Arrée, sur le stade municipal de Huelgoat, animé pour la circonstance par ses nombreux stands et démonstrations de vélo d’adresse. Il est, bien entendu, toujours possible de s’inscrire (c’est parfaitement organisé afin de ne pas trop attendre) pour le circuit de son choix. Remise des récompenses et des prix de la tombola, à partir de 17 h 30.
Gérard Classe
Le Télégramme : lundi 17 septembre 2006
VTT. Le nombre idéal à la 9 e édition des Roc’hVTT.
La chape de nuages qui recouvrait les monts d’Arrée au lever du jour, s’est dissipée comme par enchantement à la mi-journée. Dommage pour ceux qui n’ont pas cru en la clémence des cieux. Les 5.500 participants, venus de 60 départements, dont la Martinique et plusieurs pays frontaliers, ont été servis par une organisation impeccable, basée sur le dévouement de 400 bénévoles. Cette neuvième édition des Roc’h a aussi permis de constater que les activités ludiques du samedi prenaient de plus en plus d’ampleur.
Le nombre idéalGilbert Hascoët, cheville ouvrière de ces Roc’h, lors lesquels aucun accident sérieux n’a été enregistré, constate que le déficit d’engagés, par rapport à l’an dernier, ne concerne que les petits parcours pour lesquels la décision est prise au dernier moment (d’où l’influence de la météo). « Pour le reste, 5.500 personnes, c’est parfait. Au delà, c’est beaucoup trop astreignant ». Quant à la dixième édition, en 2007, les treize clubs finistériens associés préparent déjà quelque chose d’exceptionnel. Gilbert Hascoët, lui, a décidé d’y tirer sa révérence. La succession ne sera pas facile.
Gérard Classe
Ouest France lundi 18 septembre 2006
Dans le brouillard et le crachin de la matinée, chevauchée sur les crêtes des Roc'hs. En cet endroit précis les cailloux affleurent et nécessitent beaucoup de maîtrise technique pour éviter la cabriole dans la lande herbeuse et la bruyère en fleur.
Les Roc'hs des mont d'Arrée font un carton

Ce week-end, les Roc'hs des monts d'Arrée ont rassemblé environ 5 500 participants, dont 4 803 vététistes et 650 marcheurs.
Gilbert Hascoët, président du comité d'organisation des « Roc'hs » ne cachait pas sa satisfaction en faisant le point dimanche après-midi. « Nous avons des participants de plus de cinquante départements et de plusieurs pays européens. Parmi eux, environ 50 % sont des vététistes sociétaires de club. Aucun incident notable n'a été à déplorer », a-t-il souligné. En insistant sur le rôle prépondérant des 400 bénévoles, une fois de plus mobilisés et motivés.
Samedi déjà, on avait enregistré 564 participants aux différentes activités ludiques et culturelles : randonnée d'orientation sur 20 km en VTT, free-ride (deux pistes), parcours de maniabilité en milieu naturel, randonnée pédestre, montée impossible. La randonnée nocturne, jalonnée d'animations en cours de route et à l'arrivée, a regroupé à elle seule une centaine de participants.
Quant aux neuf Roc'hs proposés dimanche, avec des départs échelonnés toute la matinée (dès 8 h pour les rando-raid de 80 et 100 km), les 4 803 vététistes se répartissent ainsi : 1 668 pour les 80 et 100 km ; 1 815 participants sur les parcours médians de 60, 50 et 40 km ; 725 participants (les plus jeunes) aux 30, 20, 15 et 6 km.
Les Roc'hs, c'est aussi la convivilaité. L'ambiance était donc au rendez-vous. Samedi, les parents d'élèves du collège et des écoles ont servi un repas festif dans la tradition bretonne à quelque 500 convives avec chants à danser, histoire de se mettre en jambes pour le lendemain. Dimanche, la manifestation avait comme une allure de kermesse populaire avec un tas d'animations : trial, rampe de saut, vente de produits locaux, crêpes, grillades. La neuvième édition a vécu et l'on pense déjà à la suivante !
Le Télégramme mardi 19 septembre 2006
Rando de l’Espoir : 4.754 € pour les malades
Suite à la rando qui s’est déroulée le dimanche 10 septembre, vendredi soir, l’heure était au bilan. Et c’est un résultat encore en nette progression qui a été réalisé. Un chèque de 4.754 € a été remis à l’association Céline et Stéphane (ACS) cette année, dépassant la somme récoltée l’an dernier (3.661 €).
De nombreux ingrédients ont permis encore une fois le succès de la journée. La météo bien sûr, mais surtout l’accueil avec ses ravitaillements, la qualité des circuits, l’ouverture aux cavaliers, la démonstration de trial ont été appréciés des 720 marcheurs, 520 vététistes, 52 coureurs et douze cavaliers soient 1.304 participants (1.100, l’an passé).
Coup de chapeau Remerciant les bénévoles, les partenaires et les propriétaires, Philippe Le Meur, relais local de l’association, a adressé un coup de chapeau particulier à ceux sans qui la Rando n’existerait pas, Michel Rannou et Joël Le Nay. L’association se bat pour toutes les personnes touchées par les pathologies du sang. Cet argent va permettre l’installation d’un serveur vidéo, avec 120 films et 200 CD. Et puis l’appartement de Bénodet sera modifié pour un meilleur repos des malades. « Nous donnons aussi un coup de pouce à certaines familles ».
La petite fille et les dauphins Et chacun, dans l’assistance, a été particulièrement touché à l’évocation de cette petite fille qui, en fin de vie il y a quelques mois, a souhaité nager avec des dauphins à Nice. C’est l’ACS qui lui a permis de vivre son rêve.


Aujourd’hui, 85 % d’enfants malades sont pris en charge alors que seulement 15 % pouvaient l’être quand l’ACS a été créée, il y a 25 ans. Ainsi vit l’esprit de la Rando de l’Espoir et c’est le 9 septembre 2007 que devrait avoir lieu la sixième Rando.
Le Télégramme mardi 19 septembre 2006
135 cyclos à la randonnée des plages et des moulins
Le club des cyclorandonneurs de Pont-Aven a organisé, dimanche, sa traditionnelle randonnée des plages et des moulins. Une manifestation à laquelle ont participé 135 coureurs venus de la région.
La participation est en légère diminution du fait des Journées du patrimoine et de la manifestation sportive des Roc’h des monts d’Arrée. Patrice Rigollet, président du club pontavéniste, est malgré tout satisfait du nombre de participants et de l’implication des clubs voisins.
Vingt Rospordinois Cette année, c’est Rosporden qui remporte le palmarès de la plus forte participation avec 20 coureurs, suivi de Mellac, 16; Quimperlé, 15; Scaër, 14; Concarneau, 12 et Bannalec, 11. Patrice Rigollet a mis à l’honneur les six femmes de coureurs qui ont effectué les différents circuits. Le club de Pont-Aven souhaitant développer le vélo loisirs, il espère ainsi que les femmes trouveront une dynamique et qu’elles créeront un club. Enfin, Léon Le Ster, du CRC de Concarneau, a reçu la coupe du plus ancien participant et André Pichot, du Vélo-club Saint-Gier (41), celle du sportif le plus éloigné.
Ouest France Mardi 19 septembre 2006
135 cyclos au départ de la Randonnée des plages et des moulins
Les cyclos ont été accueillis par la reine des Fleurs d'ajonc à leur arrivée.
Ils étaient 135 cyclorandonneurs à prendre le départ dimanche matin de la Randonnée des plages et des moulins contre 150 l'année passée. Après plusieurs kilomètres dans les jambes, une collation leur a été offerte à la salle omnisports de Pénanroz en présence de la reine des Fleurs d'ajonc. Le premier club avec 20 participants est Rosporden. Deuxième, Mellac avec 16 cyclos. Troisième Quimperlé avec 15 participants. Suivent, Scaër avec 14, Concarneau avec 12 et Bannalec avec 11.
Dans son allocution, le président du club organisateur a tenu à remercier la municipalité de Pont-Aven, le conseil général, et les partenaires privés pour les nombreux lots offerts.
Le plus ancien cycliste de cette rencontre était Léon Le Ster, 77 ans du CRC de Concarneau. Le cycliste venant le plus loin, André Pichot du Vélo-club de Saint-Gier dans le 41. Dans l'avenir, le club veut développer le vélo loisirs et remercie notamment les six femmes ayant participé à cette randonnée et qui pourraient redonner une dynamique en créant leur club.