10 juillet 2018

LE RAID DU GOLFE 2018

MARCEL KERHINO

en résumé: c'était dur...dur
puisque je m'étais engagé, j'ai fait l'effort de terminer, mais je dois me rendre à l'évidence :
- je ne supporte plus les grosses chaleurs, déjà ressenti sur le 200 km de Loire Atlantique en 2017  (et pourtant on a déjà eu pire en 2006 sur le RAID (demandez à Marie-Odile) mais  j'avais 12 ans de moins)
-c'est décidé, je ne participerai plus à aucune autre épreuve si la météo ne me convient pas
 Certains disent le faire pour le plaisir, moi, c'est pour voir où  j'en suis physiquement
il en reste encore un peu sous la semelle, mais ça décline.
 Sinon, mon parcours a été assez irrégulier, d'ARRADON à BADEN j'avançais comme un somnambule
puis la nuit a été assez fraîche avec une petite brise marine jusqu'à LOCMARIAQUER, puis la balade en Zodiac
Après ARZON, ça s'est corsé, chaleur et peu d'ombre en sentiers côtiers, j'ai fait équipe avec Marc, un ami de Christiane, chirurgien à Chalons/Marne, ce qui m'a bien aidé au HEZO, on attendait la barrière horaire de 1h00 le dimanche matin pour démarrer, à 0h55 on s'est décidé
à partir sous l'orage, pluie à torrent, tonnerre et éclairs, on n'était pas équipés en vêtements de pluie
Mais finalement ça nous a désaltéré
au gymnase de SENE (restait 22 km) la pluie faisait un vacarme monstre sur les tôles, tous ceux qui voulaient continuer revêtaient le sac poubelle ou la couverture de survie, mais à 5h50 la pluie cessait et il a fait beau 
jusqu'à l'arrivée, les 10 derniers km ont été difficiles, heureusement Marc était là, m'attendait et me relançait pour l'anecdote, je me suis pesé au départ 88,8 kg à l'arrivée après décrassage 83,4 kg(mieux qu'avec "COMME J'AIME)
il est vrai que pendant toute la durée je n'ai pu avaler que des petits pots de semoule/caramel, des compotes de pommes et l'eau du robinet et un peu de café Une dernière pensée pour les bénévoles qui ont été très gentils même s'ils n'avaient plus à notre arrivée tardive toutes les victuailles qu'ils étaient censés mettre à notre disposition.  
Raid du Golfe 2018 
Cinq marcheurs audax : Nathalie et Rémy d’Edern  ainsi  que trois costarmoricains : Florence , Jean Yves et Marc  ont participé à cet ultra trail . 

Le départ a été donné le vendredi 29 Juin à 18h00 . Le dimanche matin à 07h10   soit 37h10 plus tard ces  cinq marcheurs ont  franchi , en peloton groupé (390ème, 391éme....  . place ) , la ligne d’arrivée  (le temps maximum autorisé étant de 42 h donc obligation de franchir la ligne avant 12 h )
Ce raid du Golfe  a été très éprouvant en  raison des conditions climatiques : température  élevée  le samedi et très forte pluie de 0h30 à 05h30 le dimanche matin .
Le nombre d’abandons sur cette distance  a été impressionnant : plus de 60 %  (1235 inscrits  ...553 à l’arrivée )
Félicitations pour ce succès ...sans oublier notre ami Marcel qui a aussi gagné son pari
Ps : En 2012 le taux d’abandon avait été de 52 %    (forte chaleur )  , en 2013 il était de  42 % .En 2016 ce taux était de 40%  et en 2017 à  36 %
      
André SALIOU